L’avant shampoing ……..

Il y a quelques semaines la blogosphère s’est un peu affolée pour la nouveauté capillaire du moment : l’avant shampoing. 

En gros, c’est un soin qu’on fait avant le shampoing et qui a pour but de nourrir plus en profondeur nos cheveux que le petit masque ou l’après shampoing que l’on se fait régulièrement. Bon, jusque là, rien de compliqué. 

J’ai eu l’opportunité de tester « l’avant shampoing elasticizer » de Philip Kingsley. 

Mode d’emploi : Sur cheveux humides, on applique la matière, on laisse poser 15 min et ensuite on se fait son shampoing habituel. J’avais pas mal d’interrogations concernant ce produit. En fait, j’étais hyper sceptique et mon test n’a été que moyennement concluant. 

Concrètement, après avoir attendu les 15 minutes de pose demandées je me suis donc rincée les cheveux pour me faire mon shampoing normal (et 15 minutes en petite tenue dans une salle de bain, c’est long….très long). Je dois avouer que cette étape était hyper agréable, mes cheveux se sont instantanément démêlés et étaient vraiment très doux. Pas d’odeur particulière mais ça ne me dérange pas, je préfère ne rien sentir plutôt que de me traîner une vieille odeur chimique sur la tignasse. Jusque là, tout va bien.

Image

Mais ensuite on se fait donc un shampoing et là …. bah tout disparait. Mes cheveux sont redevenus exactement comme d’habitude et je n’ai vraiment vu aucun bénéfice de ce « pré shampoing ». Rien, nada, quedal quoi !

Bon, je préfère vous dire que pour 52€ les 150 ml je suis contente de ne pas avoir acheté ce produit…. je pense que je vais rester sur mon masque « Petit marseillais » finalement. 

 

 

 

 

J’en révais….. Sephora l’a fait.

Début 2011 sortait la palette « Naked » d’Urban Decay.

urban decay 1

12 fards « nude » + un pinceau + une mini base à paupières dans une palette en velours pour 40€, réussite totale pour la marque, les magasins Séphora étaient en rupture de stock. J’ai personnellement bien galéré pour réussir à en dégoter une.

Mais c’est sans regret ! Les 30 minutes d’attente à la caisse du magasin, sniffant le parfum à gogo et sous d’atroces néons lumineux ne sont plus qu’un mauvais souvenir maintenant.

Je l’adore,  je l’utilise quasi quotidiennement, quand je pars en vacances,  je n’emmène qu’elle. On peut grosso modo tout faire : se maquiller de manière très légère ou au contraire se faire un petit charbonneux marron. Cerise sur le gâteau, ce sont des teintes qui vont à tout le monde.

Un an plus tard, face à ce gros succès commercial, Urban Decay lance la Naked 2. L’idée de base reste la même : 12 fards + un pinceau (double embout) + un gloss dans une jolie boiboite en métal cette fois çi.

urban decay 2

Pour une fois j’ai résisté à la tentation (je m’étonne moi-même) et je ne l’ai pas achetée. Les fards sont dans des teintes un peu plus taupe donc ça n’est pas la même palette, c’est beau, la qualité reste la même mais je pense pouvoir survivre sans.

Il y a 6 mois, fatalitas !!!!! Urban Decay nous tente à nouveau avec la Naked Basics :

urban decay basics

 Bon bah, je crois que le nom de la palette et la photo parlent d’elles même : 6 fards mats dans un petit boitier en métal. Pas de fioriture, les adeptes des maquillages discrets ne seront pas déçus.

Mais encore une fois, j’ai résisté ! Alléluia !

Cela dit, elle est dispo dans tous les Sephora à 29.90€ pour les intéressé(e)s.

Et là, ô miracle Sephora s’y met aussi !

Depuis début Septembre, 2 palettes sont proposées :

1/ Une nude : 12 fards + 1 crayon marron + 1 pinceau à double embout pour la modique somme de 29.90€.

Palette nude sephora

2/ Une smoky : même principe que la Nude sauf que les fards sont plus intenses et que le crayon est noir.

palette smoky sephora

Alors là les gars, je préfère vous dire que je ne vais pas résister très longtemps.

Je trouve que les palettes sont très jolies, j’aime beaucoup le packaging et l’intégration du crayon et une très bonne idée. Pour ne rien gâcher, le prix est plus que raisonnable et d’une manière générale je dois dire que je suis très rarement déçue par les produits Sephora.

Bien joué Sephora !

J’ai adoré « Culture of Color », le nail bar by O.P.I

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion d’aller me faire chouchouter dans un nail bar.

Ok, rien de très original jusque là, les nail bars sont THE business du moment donc ça n’est pas comme si c’était hyper rare. Mais le nail bar dans lequel je suis allée est un nail bar O.P.I « Culture of Color », celui de la rue Réaumur pour être précise , et voici ce qu’en dit la marque :

Le concept

Bulles Ultra chics à la déco moderne et sophistiquée, les Culture of Color sont devenus en quelques années LA référence en matière de NailBar.

Culture Of Color, c’est avant tout des équipes de professionnelles triées sur le volet et des équipements dernière génération afin de vous proposer des prestations d’une qualité inégalée.

Culture of Color travaille exclusivement avec la gamme de produits OPI, marque phare des femmes du monde entier, que l’on ne présente plus.

Culture of Color ne laisse rien au hasard pour que quelque soit le temps dont vous disposez et l’humeur dans laquelle vous vous trouvez, vous ressortiez RAVIE.

Image

Et bien je dois vous avouer que je n’ai pas été déçue. J’ai vraiment passé un super moment. Au programme pour moi : Beauté des pieds SPA + French Manucure.

J’ai commencé par les pieds : on m’a invité à m’assoir dans un fauteuil, jusque là, tout est normal mais sans mentir, je crois que c’était le fauteuil le plus confortable du monde ! j’étais bien…. mais bien…. et j’ai savouré mon bain de pieds, limage, cuticules, gratouillage de peau morte, gommage du pied (top !), massage hydratant et pose de vernis (« Keeping Suzi at bay » de la toute récente collection San Francisco, un très beau bleu navy comme je les aime).

Image

Ensuite, passons aux mains. J’ai voulu tester une french manucure, non sans appréhension il n’y a rien de plus vulgaire qu’un grosse french mal faite en mode « Episode 17 saison 3 de Santa Barbara en 1986 », je porte les ongles assez courts donc je voulais quelque chose d’élégant et naturel.

J’étais ravie, la technicienne avait une méthode incroyable pour la pose du vernis, je suis sortie avec des ongles brillants, élégants et en me disant que j’allais vite devenir une adepte.

Ce qui ne gâche rien, le nail bar était très propre et les 2 techniciennes présentes étaient adorables.

Je vous conseillerai cependant 2 choses :

1/ prenez rendez-vous ! Culture of Color est victime de son succès donc il vaut mieux prévoir un peu à l’avance.

2/ le nombre de vernis proposé est hallucinant donc n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site internet d’O.P.I pour jeter un coup d’oeil aux couleurs.

Image

Pour le détails des prestations, des tarifs et des adresses, c’est par ici : http://cultureofcolor.fr/

Ah et dernière chose, « Culture of Color » propose aussi aussi des vernis « Gel color » ayant une tenue irréprochable de 3 semaines…. j’ai hâte de tester ça ! Une raison de plus pour moi d’y retourner !

J’ai testé : le shampooing sec Batiste

Me laver les cheveux est une passion pour moi, j’adore ça ! Nan mais vraiment….
Et pendant longtemps, je me les lavais tous les jours sauf que maintenant je commence à avoir les cheveux très longs donc ça prend du temps, un peu trop à mon goût et je crois que je préfère finalement rester dans mon lit 15 min de plus

Depuis quelques mois, j’espace donc un peu mes shampooings. Il parait que c’est mieux pour les cheveux. Vrai ou pas, je ne sais pas mais en tout cas pour mon bien être psychologique, ça peut être dur. Moi, j’aime avoir les cheveux nickels et il est impensable de sortir les cheveux moyennement nets !!!!

Alors pour patienter un peu avant le shampouinage tant désiré, j’utilise maintenant le shampooing sec de chez Batiste.Il existe depuis un moment outre-manche, est arrivé en France l’année dernière mais à tout de suite fait parler de lui.

batiste

Le principe est simple : je vaporise un peu de matière à la racine des cheveux, je massouille et je brosse.

Mon bilan : ça repousse mon shampooing de 24h, c’est ce que je voulais donc on est bueno sur ce coup là. Par contre attention à prendre le temps de bien se brosser les cheveux (tête en bas) pour enlever la matière sinon, vous aurez l’impression de porter une perruque poudrée façon Marie-Antoinette.

Ce qui me plait aussi ce sont : le packaging (un brin kitchouille, j’adore ça) et les 2 formats proposés (grand ou petit, fastoche de la glisser dans un sac de voyage).

Ce qui me plait moins c’est l’odeur, un peu kitchouille aussi et bien artificielle. Heureusement, elle s’estompe au bout de quelques minutes.

Dry Shampoo by Batiste : dispo dans les monoprix pour 5.45€ (grand format).

http://www.batistehair.com/

Un petit coup de pinceau

Pendant longtemps je me suis maquillée avec les doigts ou avec les petits embouts en mousse qu’on trouve dans les palettes d’ombres à paupières.

Et puis en regardant des tutoriels beauté j’ai compris que se maquiller avec des pinceaux ça avait l’air de donner un meilleur résultat : on maitrise mieux ce que l’on fait, on travaille plus les matières, on estompe mieux et on garde les mains propres, en gros, le pinceau a tout bon.

Ce qui m’a fait peur dans un premier temps, c’est le prix. Claquer plus de 5 ou 10€ (grand max) par pinceau était hors de question. Nan mais le pinceau poudre de chez MAC est peut être trop bien mais il peut étant donné qu’il coute 55€… na mais ho ! On se calme hein !

Bref, tout ça pour dire que pour mes premiers pinceaux, je me suis tournée vers la marque Eyes Lips Face (ELF), ma marque de cosmétiques sur internet ou 99% des produits sont à 1€ ! oh yeah ! Et le bilan était plutôt positif.

J’ai acheté depuis plusieurs pinceaux de marques différentes dans le but de trouver des pinceaux efficaces, pas chers, mignons (oui je voulais un truc un peu girly quoi) et si possible en poils synthétiques (amis des bêtes, bonjour !).

Et bah croyez le ou non, mais j’ai trouvé ! les pinceaux Real Techniques de Samantha Chapman.

pinceaux real techniques 1

Samantha Chapman est une maquilleuse professionnelle anglaise, et quand je regardais ses vidéos sur YouTube, elle utilisait toujours les même pinceaux. Après enquête, j’ai appris qu’elle les avaient créés…. that’s why !

En un mot : GENIAL !!!!

Leur look est hyper moderne, ils sont super pratiques, ne perdent pas leurs poils, sont 100% synthétiques, se lavent à l’eau avec une goutte de shampooing et surtout : ne coutent pas un bras !

Il en existe des dizaines : des kits pour les yeux (cf photo juste au dessus), des kits pour le teint (cf photo juste en dessous), pour la poudre,pour le contouring, pour les lèvres, un kit de voyage….. enfin bref, elle a pensé à tout !

pinceaux real techniques 2

Evidemment, ça ne sert à rien de tout acheter (4 pinceaux suffisent vraiment pour se faire tous les maquillages que l’on veut, je ferai un article sur le sujet). Perso, j’ai acheté les 2 kits dont vous pouvez voir les photos et là, accrochez vous les gars : chaque kit coûte 18$ (pochette de transport inclus) !!!

Alors, parce que personne n’est parfait, il y a quand même des petits points d’amélioration : ils ne sont pas vendus en France et les pinceaux pour eye liner sont beaucoup trop gros à mon goût. Heureusement, on peut souvent détourner l’utilisation des produits cosmétiques donc pas de panique, même si il y a un pinceau qui ne fait pas bien sont boulot dans le kit acheté, on pourra en tirer quelque chose quand même.

J’ai eu la chance de dégoter les miens pendant des vacances aux USA mais sinon, internet fera comme toujours votre bonheur.

http://realtechniques.com/

Laque Couture Vert d’orient d’Yves Saint Laurent

Jusqu’à très récemment, je n’avais jamais testé de vernis à ongles Yves Saint Laurent.

J’avais peur d’avoir le même effet qu’avec les vernis Chanel : couleur sympa mais aucune tenue.

Et puis un jour, on m’a offert les deux hit couleurs du moment de chez Yves Saint Laurent :

le Mauve Naïf et le Vert d’Orient

IMGP0712

Bon, ma photo n’est pas terrible mais les couleurs sont vraiment très jolies.

Ils s’appliquent très facilement, le pinceau est pour moi un parfait mélange entre celui de chez OPI et celui de chez Sally Hansen (un peu arrondi sur les côtés). Ils tiennent aussi longtemps qu’un vernis OPI (mais comme d’hab, on met une base, 2 couches de couleur et un top coat), la qualité n’a donc rien à voir avec les vernis à ongles Chanel (thank god !)

La question qui s’impose d’elle même est : « peut-on vraiment porter du vernis à ongles vert ? ».

J’ai toujours pensé que les ongles étaient devenus un réel accessoire de mode au même titre qu’un bijoux par exemple. Mais il est vrai qu’en fonction du travail que l’on a, c’est parfois un peu difficile de se pointer avec les ongles fluo ou un énorme collier couleur arc en ciel, donc le vert, ça passe ou pas ?

IMGP0713

Verdict : on valide à 100% !!!!

Le Vert d’Orient est le vert idéal que l’on peut porter partout. Il est doux et finalement, s’accorde très facilement avec n’importe quel style de tenue.  Je crois que c’est le vert le plus élégant ever !

D’ailleurs, moi je dis que ça aurait pû être son nom « vert élégant »…. mais pour une raison qui m’échappe, la maison Yves Saint Laurent ne m’a pas demandé mon avis ! Zut !

Bref, bien joué les gars, c’est canon !

Son prix : 22,50€ chez Sephora.

Sous la douche épisode 2….

Se laver les cheveux c’est bien (et tellement agréable !!!), mais se laver aussi le reste, c’est mieux !

Et pour ça, j’utilise le même produit depuis grosso modo 3 ans.

Le gel douche Atoderm de Bioderma.

Image

Il est génial ! Moi qui suis une adepte de la surconsommation, pour une fois, je n’ai vraiment pas prévu de changer de gel douche, ni même d’en tester un autre !

Ô miracle !

Non seulement il est sans savon et sans paraben, mais en plus, l’odeur est toute douce et hyper discrète (exit les gels douche odeur fraise tagada).

Le packaging est sobre mais sympa à la fois (transparent donc on sait quand il n’y en a plus et on ne s’acharne pas pendant 3 semaines à essayer de faire sortir la moindre mini goutte qu’il pourrait rester en la diluant 15 fois avec de l’eau).

C’est un flacon pompe d’un litre donc on en utilise vachement moins qu’avec une bouteille où le gel douche sort en flaque (on s’en met partout, ça coule le long de la bouteille et finalement, sur toute la quantité de produit qu’on avait dans la main bah… seulement 50% de produit aurait été nécessaire).

Et en plus, il n’est pas cher : environ 8.80€ le flacon (donc le litre en fait).

A l’achat, la première fois, je me suis dit « mettre 8.80€ dans du gel douche franchement… » et puis j’ai regardé le prix au litre des autres gels douche.

1/ gel douche Bourjois Grain de Beauté = 11.92€/litre

2/ Cadum thermal peaux sensibles sans paraben = 10.28€/litre

3/ Dove = 11.10€/litre

Bon, je ne vais pas tous les faire mais je pense que vous avez compris où je voulais en venir.

Bref, j’adore ce produit et je le conseille à tout le monde. Même si vous n’avez pas la peau particulièrement sensible, utiliser un produit « non agressif » ne pourra pas vous faire de mal.

Ma petite soeur a la peau très sèche, et depuis quelques semaines, elle utilise également ce gel douche. Elle m’a dit qu’elle le trouvait très bien et que pour une fois, elle n’avait pas la peau qui tirait en sortant de la douche.

Ca ne m’empèche pas de me rajouter une petite couche d’hydratation derrière, « just in case », et poiur ça, j’utilise toujours le beurre corporel à l’huile d’olive de The body shop (dont j’ai parlé il y a quelques semaines).

Image