J’ai testé : le shampooing sec Batiste

Me laver les cheveux est une passion pour moi, j’adore ça ! Nan mais vraiment….
Et pendant longtemps, je me les lavais tous les jours sauf que maintenant je commence à avoir les cheveux très longs donc ça prend du temps, un peu trop à mon goût et je crois que je préfère finalement rester dans mon lit 15 min de plus

Depuis quelques mois, j’espace donc un peu mes shampooings. Il parait que c’est mieux pour les cheveux. Vrai ou pas, je ne sais pas mais en tout cas pour mon bien être psychologique, ça peut être dur. Moi, j’aime avoir les cheveux nickels et il est impensable de sortir les cheveux moyennement nets !!!!

Alors pour patienter un peu avant le shampouinage tant désiré, j’utilise maintenant le shampooing sec de chez Batiste.Il existe depuis un moment outre-manche, est arrivé en France l’année dernière mais à tout de suite fait parler de lui.

batiste

Le principe est simple : je vaporise un peu de matière à la racine des cheveux, je massouille et je brosse.

Mon bilan : ça repousse mon shampooing de 24h, c’est ce que je voulais donc on est bueno sur ce coup là. Par contre attention à prendre le temps de bien se brosser les cheveux (tête en bas) pour enlever la matière sinon, vous aurez l’impression de porter une perruque poudrée façon Marie-Antoinette.

Ce qui me plait aussi ce sont : le packaging (un brin kitchouille, j’adore ça) et les 2 formats proposés (grand ou petit, fastoche de la glisser dans un sac de voyage).

Ce qui me plait moins c’est l’odeur, un peu kitchouille aussi et bien artificielle. Heureusement, elle s’estompe au bout de quelques minutes.

Dry Shampoo by Batiste : dispo dans les monoprix pour 5.45€ (grand format).

http://www.batistehair.com/

Sous la douche épisode 1

Si vous lisez mon blog de temps en temps, vous le savez, depuis maintenant un peu plus d’un mois, j’ai les cheveux plus clairs. Je commence également à avoir les cheveux assez longs, ce qui n’était pas arrivé depuis bien longtemps.

Je redécouvre donc que quand on a les cheveux longs et un balayage, il faut encore plus en prendre soin.

Ma routine du moment est composée de 2 ou 3 étapes :

1/ le shampooing. Mon choix s’est porté sur le shampooing Klorane à la camomille. L’odeur est à tomber, j’adore ! Mais surtout, la camomille est bien connue pour ses vertues éclaircissantes.

Alors, on ne va pas déconner, si vous êtes brunes, ça ne sert à rien mais si vous avez les cheveux chatains clairs à blonds et que vous voulez apporter un peu de lumière à votre tignasse, ça ne vous fera pas de mal !

Image

Ca fait quelques semaines que je l’utilise et je suis plutôt contente, ma couleur est lumineuse comme en sortant de chez le coiffeur, moi qui avait peur de virer au gris, je suis rassurée.

2/ L’après shampooing. J’utilisais les après shampooings de la marque le Petit Marseillais il y a quelques temps et puis j’avais laissé tomber. Par hasard en gambadant dans les rayons d’un supermarché, je suis retombée dessus.

Mon balayage a rendu mes cheveux plus secs et je dois parfois insister pas mal pour réussir à me les déméler correctement. Du coup, en voyant l’après shampooing pour cheveux secs au beurre de karité, j’ai sauté dessus (en plus, il n’est pas cher, environ 3.20€).

Image

Le principe c’est qu’il agit en une minute. C’est vrai que la texture de mes cheveux change dès l’application ! Il a plus une consistance de masque que d’après shampooing pour être honnète mais j’aime bien ça !

Ca n’est pas un produit miracle (parce que big scoop : je crois que ça n’existe pas) mais disons que c’est un bon démélant.

3/ le masque. Pour moi, c’était un peu du marketing tout ça… après shampooing, masque c’est un peu la même chose donc hors de question de passer 15 plombes sous la douche pour finalement utiliser 3 fois la même chose.

Mais lors mon dernier passage chez le coiffeur, ma coiffeuse m’a dit qu’un bon masque pouvait vraiment être efficace, à condition de l’utiliser après chaque shampooing.

Il reste à trouver un bon masque quoi….. et comme je suis assez contente du démélant le Petit Marseillais, je me suis laissée tenter par le masque de la même gamme.

ImageRésultat : gros flop ! Je ne vois aucun effet. Bon, son prix non exorbitant (6€ je crois) m’aide à relativiser le préjudice mais bon quand même….

Cela dit, je ne baisse pas les bras et déclare donc la quête du masque idéal ouverte !

Mes cheveux, le 58 et moi

Mes cheveux et moi, c’est une longue histoire.

Depuis des années, je veille à ne jamais sortir les cheveux sales, suis persuadée de ne pas être faite pour porter les cheveux longs ET de devoir foncer leur couleur pour ressembler à quelque chose.

Pourquoi ? Je ne sais pas mais jusqu’à présent aucune coiffeuse ne m’avait dit le contraire.

Depuis plusieurs années maintenant je suis une lectrice assidue du blog « Babillages » de Capucine Piot, elle y parle de tout sans tabou : ses problèmes de peau, ses coups de cœur, ses déceptions ou encore ses cheveux, bref, tout y passe.

Concernant ses cheveux, elle ne les confie qu’à sa coiffeuse et amie : Pauline.

Pauline a longtemps travaillé dans un salon sur les Champs Elysées mais depuis quelques mois, elle a migré dans le Marais où elle et Marion (sa collaboratrice) ont ouvert leur propre salon : le 58.

photo provenant de la page facebook du 58.

photo provenant de la page facebook du 58.

Depuis longtemps, je cherchais un coiffeur à l’écoute…. vraiment à l’écoute. Les chaines de salon de coiffure sont bien pratiques et il y a évidemment de fantastiques coiffeurs partout, mais je cherchais vraiment un endroit où une coiffeuse ne s’occuperait que de moi et avec laquelle je pourrais avoir un vrai échange de conseils capillaires.

Et je dois dire que je suis ravie.

Déjà, premier point positif : on prend rendez-vous ! Bonheur ! Ne pas devoir poireauter pendant 1h chez le coiffeur parce que « si on sort faire un tour on risque de perdre notre place« . ohhh yeah !

Deuxième point positif : c’est intime. Je me suis tout de suite sentie bien. La déco est soft mais jolie, pas de musique à fond qui tourne en boucle ET les magazines « people » sont d’actualité (oui, les nouvelles de mars 2009 ne m’intéressent pas… je préfère savoir si Charlotte Casiraghi est enceinte, c’est vachement important quand même !).

Photo provenant de la page facebook du 58

Photo provenant de la page facebook du 58

Et troisième point positif : j’ai été traité comme une reine. Pour moi, aller chez le coiffeur doit être un vrai moment de détente et de plaisir. Là, Marion m’a consacré plus de 2h30 non stop, et elle a fait tomber tous les » à priori » que j’avais sur mes cheveux.

J’étais vraiment venue pour me foncer les cheveux et je pensais demander une coupe style carré long.

Je suis repartie avec un sublime balayage blond et un brushing à faire pâlir Kate Middleton.

photo provenant de la page facebook du 58.

photo provenant de la page facebook du 58.

Le travail sur ma couleur a été incroyable. Moi qui pensait que balayage blond rimait avec « une mèche foncée – une mèche claire – une mèche foncée – une mèche claire et ainsi de suite » et que ça allait m’affadir… j’étais complètement à côté de la plaque. J’adore vraiment ! C’est hyper naturel et ça me donne bonne mine ! Au boulot, une collègue m’a demandé si je revenais de vacances parce qu’elle trouvait que j’étais bronzée, dingue nan ?

Pour finir, parlons prix, oui c’est un petit peu plus cher que dans une chaîne de salons (à titre d’infos,il y a plusieurs mois, je suis allée chez un Fabio Salsa pour une couleur, coupe, brushing et j’ai payé 125€ il me semble), mais je tiens à rappeler que le 58 est un salon indépendant.

Au 58 pour le balayage, les soins, la coupe, et le brushing, j’ai payé 160€, donc finalement l’écart de prix n’est pas si important et étant donné la qualité des soins et du service, ça les vaut largement.

Infos : Le 58, 58 rue des Tournelles. Paris
Téléphone : 01 42 78 79 17